Parler de soi en entretien

Parler de soi en entretien

Défiez-vous de qui parle toujours de lui, comme de qui parle toujours des autres.

Bien parler de soi n’est pas une chose aisée. Que ce soit pour un entretien de recrutement ou un entretien d’évaluation en interne, il ne faut pas paraître prétentieux en parlant uniquement de ses points forts mais en même temps savoir sortir du lot. Alors comment parler de soi ? Il faut amener son interlocuteur à se forger une opinion positive de votre personne à l’aide de faits précis que vous glisserez dans la discussion. Son image de votre professionnalisme sera dès lors conditionnée par votre discours en l’illustrant d’images précises de vos aptitudes et savoir faire.

 

Au lieu d’affirmer détenir une qualité, jouez sur les situations en abordant trois points : le contexte, l’action, le résultat. Par exemple vous souhaitez que votre interlocuteur vous perçoive comme une personne “prenant des responsabilités” : citez un ou deux exemples de contextes, présentez les actions et résultats obtenus pour chacun d’entre eux. Si l’un des éléments manque à votre discours, votre interlocuteur risque de douter de vos propos, donc n’hésitez pas à lui parler ouvertement.

 

En parallèle profitez de l’entretien pour lui démontrer que vous possédez les qualités qu’il recherche chez un candidat :

  • il souhaite une personne souriante, soyez avenant;
  • il recherche une personne faisant preuve d’initiative, n’attendez pas qu’il vous questionne ! Présentez vous et rentrez dans les détails de certaines de vos actions
  • il souhaite collaborer avec une personne curieuse, questionnez le sur la société, son parcours et  le poste à pourvoir.

 

Faites une présentation courte dans laquelle le recruteur retrouvera les éléments suivants :

  • Votre cursus scolaire (doit être très bref et mettre en avant vos connaissances techniques)
  • Vos expériences professionnelles : ne récitez pas votre CV ! Parlez des expériences qui vous ont apportés de véritables compétences et illustrez vos propos de manière concrète (contexte de travail, objectifs, résultats, difficultés et résolutions de problèmes)
  • Votre situation professionnelle actuelle, ce que vous recherchez et pour quelles raisons vous souhaitez quitter ou avez quitté votre dernier poste.

 

En bref, pour bien se présenter, il faut savoir ce que le recruteur attend de vous et quelles compétences, dont vous disposez, l’intéresseront.

Image Credits: Caleb Ekeroth

Write a comment